Quels sont les risques pour le travailleur isolé (PTI) ?

risques pour le travailleur isolé

Selon les statistiques, le taux d’occupation en entreprise des travailleurs en situation d’isolement est de 7% depuis 2019. À l’heure actuelle, la protection des travailleurs isolés ou PTI est devenue le centre de préoccupation de certaines entreprises de tous les domaines d’activités. La notion de vigilance est cruciale pour ces derniers. 

Les différents risques  pour le travailleur isolé (PTI) 

Les risques pour le travailleur isolé ou PTI peuvent être de nature médicale. Il s’agit de la fragilité des travailleurs et de certaines pathologies présentes chez les salariés. L’interruption de travail se fait de manière de courte durée, car les symptômes sont souvent temporaires. L’arrêt de travail du travailleur isolé peut être dû à des troubles d’angoisses ou à la suite des vertiges importants, voire des troubles cardiaques et des crises d’épilepsie. L’isolement peut mettre la PTI dans une situation délicate et dangereuse, car personne ne peut lui venir en aide. Les risques touchent aussi l’état psychique du salarié. L’isolement peut avoir un impact négatif sur la santé morale, psychique du travailleur isolé. En effet, l’isolement est comme un sentiment d’abandon sans contact humain. Il peut sombrer dans la solitude. Les risques peuvent prendre la forme de violence comme les agressions physiques, morales ou psychologiques envers les entourages. Les zones à risques, ce sont les services à la personne, les secteurs de transport, etc. Ces violences externes affectent la santé du salarié. Les accidents sont aussi des risques que peut encourir le travailleur isolé comme les chutes, le malaise, la perte de connaissance. Il est ainsi nécessaire de leur garantir une intervention de secours rapide en cas de souci et renforcer le système de sécurité du travailleur isolé. Retrouvez plus d’infos ici

Comment pallier les risques du travailleur isolé ? 

La situation d’isolement aggrave l’état psychique et physique du travailleur isolé, mais aussi intensifie la gravité des accidents. Pour protéger les travailleurs isolés contre tous risques pouvant impacter sur leur santé, un dispositif de sécurité a été mis en place, qu’est le Dispositif d’Alarme du Travailleur isolé ou DATI. Le concept consiste à faire porter aux salariés isolés le dispositif PTI pour faciliter toute intervention de secours. En cas  de danger ou d’accidents, le dispositif DATI ou PTI va émettre des alarmes d’alerte automatiquement en cas de détection d’immobilité prolongée, par exemple. Il permet de garantir la sécurité et la protection du travailleur isolé. Pour mettre en place un système de PTI, il faut prendre en compte l’environnement de travail et la nature de l’activité. En effet, le lieu doit avoir une bonne couverture en réseau gym et accessible à la fréquence DECT. Il existe plusieurs types de dispositifs DATI. Il peut prendre la forme d’un bracelet muni d’un bouton d’alarme, un talkie-walkie. Le système DATI d’alarme peut être manuel ou automatique. Manuel, c’est le travailleur isolé lui-même qui actionne le bouton d’urgence en cas de difficulté. Pour les salariés isolés, mieux vaut opter pour des dispositifs disposant d’une fonctionnalité de géolocalisation. 

PTI : que dit la loi ? 

Par définition, le travailleur isolé est un salarié qui exécute une mission dans un lieu isolé, sans contact humain. L’intervention d’une autre personne ne peut se faire qu’en cas de problème ou de danger. Il ne peut être ni vu ni entendu, encore moins recevoir des visites. Les travailleurs isolés peuvent être un agent de sécurité ou de maintenance, un transporteur routier ou de tramway, une infirmière de nuit, etc. C’est la loi n°91-1414 du 31 décembre 1991 du Code du travail dans l’article L230-2 qui encadre la sécurité et la protection des travailleurs isolés (PTI). La loi impose aux entreprises, dans l’article R4543-19 du décret n°2008-1325 du 15 décembre 2008 dans le Code du travail, d’intervenir dans l’immédiat pour secourir le travailleur isolé en situation de détresse. En se référant au décret n°92-158 du 20 février 1992 du Code du travail dans l’article R237, il est interdit de mettre un salarié dans un lieu isolé qui est difficile à accéder pour une intervention, que ce soit pour un travail de jour ou de nuit. La loi oblige à la mise en place d’un équipement PTI.